Félix et Nicole Le Garrec

Félix Le Garrec, photographe à Plonéour-Lanvern

Félix Le Garrec est photographe, photographe depuis toujours ou presque. En 1957, après une parenthèse parisienne où il s’est frotté aux diverses pratiques de la photographie, c’est le retour en Bretagne. Il s’installe à Plonéour-Lanvern, dans le Finistère, et fixe sur pellicules les grands moments de la vie de ses concitoyens.

 Sur « Z » de Costa-Gavras

Une proposition inédite dans la vie d’un photographe de village, le propulse photographe de plateau, en 1958, sur le tournage du film « Z » de Costa-Gavras. Il y photographie Yves Montand, Jean-Louis Trintignant, Jacques Perrin, Bernard Fresson…

René Vautier et l'UPCB

En 1969, Nicole et Félix Le Garrec décident de tourner la page de leur magasin photo pour s’orienter vers l’audiovisuel. La même année, la rencontre avec René Vautier accélère le mouvement et les plonge au cœur du cinéma militant.

René et le couple Le Garrec créent l’UPCB (Unité production cinéma Bretagne). Un outil de production qui donnera naissance à des films courts, des documentaires, des longs-métrages, dont le film « Avoir 20 Ans dans les Aurès ». Primé au Festival de Cannes (1972), il bénéficiera d’un grand succès auprès du public.

Remembrement, pêche, langue bretonne

En parallèle, Félix et Nicole Le Garrec réalisent des diaporamas sur la vie des gens en Bretagne : Remembrement, Pêche, Révolte des Bonnets Rouges de 1675, Langue Bretonne… Ce dernier, projeté sous chapiteau devant 1000 spectateurs, recueille les honneurs du journal Le Monde, une invitation au Festival de Berlin et à celui des Télévisions celtiques.

L'Amoco Cadiz

La naissance des écoles Diwan en 1977 incite Nicole et Félix à sauter le pas et passer au film. Quand survient le naufrage de l'Amoco Cadiz, en 1978, c'est à trois qu'ils couvrent l'événement. Un autre passionné, Jacques Bernard, les a rejoint, comme preneur de son de Bretagne Films, la société des Le Garrec.

Plogoff des pierres contre des fusils

Deux ans plus tard, c’est à Plogoff que les Le Garrec plantent leur camera, bouleversés par le courage des habitants, vent debout contre un projet de centrale nucléaire. Sans aide financière, Nicole et Félix décident malgré tout de consacrer toute leur énergie et toutes leurs économies à la réalisation d'un film sur cette lutte.

Fin 1980, le long-métrage "Plogoff, des pierres contre des fusils" sort en salles de cinéma à travers toute la France et reçoit un accueil inespéré.

L’ARC (Atelier régional cinématographique Bretagne)

En 1983, la Région Bretagne hérite d’un des cinq ateliers pédagogiques initiés par Jacques Lang, dans le cadre de la loi sur la décentralisation. Félix est nommé directeur de l’ARC (Atelier régional cinématographique Bretagne), qui voit le jour à Quimper. Tout est à faire dans tous les domaines de l’audiovisuel. Il dote l’atelier d’un pool de matériel : camera super 16 mm, Nagra, projecteurs, travelling, salle de montage, et même un studio. Parallèlement Félix et Nicole mettent en place des stages de formation au son, montage, direction d’acteurs, assistanat de réalisation…

Lorsque sonne l'heure de la retraite, Félix renoue avec les voyages pour des expositions et des reportages, en Pologne, au Vietnam, au Mali...

Le Siècle des Bigoudènes

Un premier livre de photographies, « Le Siècle des Bigoudènes », paraît en Juin 2000.

Vivre pour des images / Lutter pour des images

En 2011, deux volumes réunis dans un coffret (Vivre pour des images et lutter pour des images) font la part belle à l’ensemble du travail photographique de Félix et à la plume de Nicole Le Garrec. Ils entrainent le lecteur à travers les quatre continents avec un thème récurrent : la pêche. Pêche au germon sur un thonier de Saint-Guénolé (Finistère), pêche sur un chalutier au large de l’Ecosse, pêche dans le Delta du Danube en Roumanie, pêche en mer des Caraïbes sur les énormes thoniers senneurs de Concarneau et Douarnenez.

A 86 ans, Félix a réduit sa toile géographique. Mais la passion est toujours vive et se nourrit bien souvent du côté de la Baie d’Audierne et de ses blockhaus livrés à l’Atlantique et aux tagueurs.

En savoir plus :

http://bretons.bzh/blog/430-nicole-et-felix-le-garrec

https://www.bretagne-et-diversite.net/fr/portraits-realisateurs/felix-le-garrec/

https://abp.bzh/33456

http://www.festival-douarnenez.com/fr/films/nicole-et-felix/