Kantved ar Bigoudenned
C’est une coiffe qui a pris racine dans un pays plat, ouvert sur l’océan et aux vents du large. La coiffe a longtemps été petite, le pays a jalousement conservé sa géographie. Un jour, les femmes de cette contrée ont décidé d’opposer aux fureurs ventées, un édifice tout en hauteur et en dentelle.À ce jour, les rafales n’ont pas eu gain de cause. Les photographies ont saisi sur le vif ces audacieuses qui s’avèrent  aussi très résistantes. Élevé par une de ces dames cendrillon — qui se levait aux aurores et se couchait en dernier pour sauvegarder l’illusion — le photographe a promené un oeil plein de malice sur ses modèles. Il a souligné la tendre alchimie qui s’est opérée entre elles et leur terre de granit, il a croqué l’insolite, a laissé sourdre l’émotion. Largement fêtées à l’intérieur comme à l’extérieur de leur petite patrie, les Bigoudènes sont entrées avec un paisible charisme dans le troisième millénaire. Se pose pour les jeunes générations la question de la transmission : un sacré héritage à faire fructifie.

Livre de Nicole et Félix Le Garrec publié en 2001 aux éditions Blanc Silex. Clichés noir et blanc sur 109 pages enrichis des textes de Nicole Le Garrec traduits en breton par Mikael Ar Roue. Edité à 1 000 exemplaires ce livre est aujourd'hui épuisé, mais vous en trouverez neuf ou d'occasion par la vente en ligne.

couverture du tome 1Le premier volume part des origines et décrit le parcours d'un photographe de village en pays bigouden, qui fait déjà l'original en 1958 pour être recruté comme photographe de plateau sur des tournages de films, qui se lance dans les agrandissements géants, qui a sa rubrique photo en une du "Télégramme" chaque jour de l'année...
Le second volume évoque l'association en tant que producteurs, scénaristes et réalisateurs avec René Vautier pour les grands films comme "Avoir 20 ans dans les Aurès", les reportages lointains (Europe de l'Est, Amériques du Sud, Vietnam...), et surtout "Plogoff, des pierres contes des fusils". Encore aujourd'hui, Nicole et Félix donnent des conférences sur ce film-documentaire emblématique d'une lutte populaire et écologiste.

Ouvrage en deux volumes de 143 pages chacun, et un total de 355 photos, vendus sous coffret. Edité à 2000 exemplaires ce livre est toujours en vente dans les librairies physiques ou virtuelles.